SANTé  |     CONSEILS PRATIQUES  |    

Soja: Un aliment aux vertus cachées

Par Journaldutchad.com - 11/04/2013

Connu pour ses bienfaits lors de la ménopause, contre le surpoids, l’ostéoporose, etc., d’autres bénéfices commencent à lui être attribués

 

Le soja a décidément des qualités insoupçonnées. Ce végétal aurait des vertus contre l’excès de cholestérol. L’effet serait lié aux protéines végétales contenues dans cet aliment. Certes, il faut en avaler beaucoup: 18 à 25 g minimum par jour pour bénéficier de l’effet selon les études. Selon l’Agence française de Sécurité des Aliments, la diminution du taux de cholestérol est observée à partir de 30 g par jour. Et pour cela les moments de la prise doivent être importants. Il ne suffit donc pas de boire un grand verre de boisson au soja le matin. Il serait plutôt intéressant pour votre taux de cholestérol de répartir les prises dans la journée. Et il faut privilégier les aliments qui contiennent du soja complet.

 


© encre-et-imprimante.fr
Des graines de soja
Le soja protège également les femmes! Du moins, il diminue le risque de cancer du col de l’utérus. C’est le résultat de l’étude menée à Shanghai auprès de 832 femmes touchées par ce type de tumeurs et 846 femmes en bonne santé. Les chercheurs ont comparé leur consommation respective de soja sur les 5 années précédentes. Et ils concluent que la présence de soja dans l’alimentation réduit de manière impressionnante les risques de développer un cancer de l’endomètre. Cela est particulièrement vrai chez les femmes en surpoids. Les scientifiques ne proposent pas d’explication claire de ces vertus. En particulier, ils n’attribuent pas ces bénéfices aux seuls isoflavones, ces phytooestrogènes (hormones féminines végétales) contenus dans le soja, dont l’activité est controversée. Il pourrait s’agir d’un effet plus général des fibres ou d’autres substances (vitamines, anitoxydants...). Dans tous les cas, le soja semble particulièrement bénéfique sur le plan santé pour la gent féminine après 50 ans.

Manger du soja réduirait les douleurs chroniques! C’est en tout cas ce que prétendent des chercheurs américains! Selon eux, manger de ce végétal rend plus tolérant à la souffrance et limite l’inflammation. Ce qui est sûr c’est que c’est vrai chez le rat. Car pour l’instant les scientifiques ont évalué ce régime alimentaire particulier uniquement chez ce rongeur. Ils ont étudié deux groupes : l’un qui consommait de la nourriture à base de protéines de lait, l’autre à base de protéines de soja. Et les derniers s’avéraient étonnement plus résistants à la douleur que les premiers, au bout de deux semaines à peine de menus spécifiques. Pour les scientifiques, le soja empêcherait le développement de la douleur à partir de nerfs sensitifs. Mais le mécanisme est loin d’être élucidé. Reste à savoir si l’homme aussi peut bénéficier de ces vertus.

 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués