SOCIéTé  |     FAITS DIVERS  |    

Faune : Les éléphants d’Afrique Centrale en voie de disparition, selon une étude du WWF

Par Journaldugabon.com - 29/05/2013

Cette situation qui est intervenue à cause du braconnage pourrait entrainer la disparition de cette espèce dans cette partie de l’Afrique.

 

Deux tiers d’éléphants ont disparu ces dernières années en RDC. Le responsable de communication pour les espèces protégées au Fonds mondial pour la nature (WWF), Jules Caron, l’a déclaré au cours de la conférence de la gestion des forêts durables d’Afrique Centrale, tenue à Yaoundé (Cameroun) la semaine dernière. Sur base des résultats d’une étude menée par WWF, il a démontré que les éléphants du bassin du Congo sont devenus une espèce en voie de disparition à cause du braconnage dans la région.

 


© afrik.com
Les éléphants de plus en plus tués au Gabon
Selon cette étude menée il y a 10 mois par le Fonds mondial pour la nature, ces espèces protégées vont disparaître dans les années à venir si rien n’est fait pour inverser la tendance. Au début du 20e siècle, on pouvait compter plus d’un million d’éléphants en RDC. Il y a une vingtaine d’années, on pouvait compter environ 100 000 éléphants. Aujourd’hui, on en compte environ 7000 explique Jules Caron. Le responsable de communication pour les espèces protégées au WWF a parlé de la diminution du nombre de ces animaux comme une « véritable » tragédie qui frappe la RDC qui représente pourtant 70 % du bassin du Congo. Au total, 62 % des éléphants de forêts de l’Afrique Centrale ont été décimés les dix dernières années, selon le Fonds mondial pour la nature. Cette ONG internationale de protection de la nature et de l’environnement estime qu’à ce rythme-là, il n’y aura plus d’éléphant en Afrique Centrale. Un scénario qui a un précédent. Les rhinocéros, par exemple, n’existe plus en Afrique Centrale, a rappelé Jules Caron. Le WWF a demandé aux dirigeants des pays membres de la Commission des forêts d’Afrique Centrale (Comifac) ainsi qu’à ceux du bassin du Congo de s’impliquer pour mettre fin au braconnage. Selon l’ONG, les pays asiatiques sont les plus grands consommateurs de l’ivoire issue de ces activités illégales. Le bassin du Congo est le deuxième plus grand bassin fluvial du monde après celui de l’Amazonie. Il comprend six pays à savoir le Congo Brazzaville, le Gabon, la République centrafricaine, la Guinée Equatoriale, le Cameroun et la RDC.
MOTS CLES :  Rdc   Wwf   Cameroun 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués