SANTé  |     CONSEILS PRATIQUES  |    

Choléra: comment prévenir et contrôler cette affection

Par Grace Obambi, Stagiaire - 11/02/2014

Le risque d’épidémie de choléra est accru en saison de pluies, qui peut entraîner des inondations. Quelques mesures simples peuvent aider à prévenir ou à circonscrire la maladie

 

Le choléra est une maladie dangereuse et mortelle lorsqu'elle n’est pas traitée, car elle entraîne une rapide et forte déshydratation donc une perte d’eau et de sels minéraux dans le corps, suivi d’une insuffisance rénale. La maladie est causée par une bactérie appelée «Vibrio cholerae» qui va infecter le corps, plus précisément l’intestin grêle. L’origine de la contamination se fait par voie fécale-orale, par exemple oublier de se laver les mains après avoir changé un bébé infecté, mais aussi par l’ingestion d’eau ou d’aliments contaminés.

 


© google images
Les innondations accroissent le risque d’épidémie de Choléra
Prévention
N’étant pas toujours facile à diagnostiquer, il est donc primordial d’adopter des mesures d’hygiènes saines permettant d’éviter les risques de contamination:
- Ne boire que de l’eau potable, salubre ou traitée (il existe des comprimés désinfectant disponibles dans les pharmacies)
- Laver ses aliments avant de les consommer
- Eviter les aliments crus, bien les cuire et si possible les manger chaud
- Se laver soigneusement les mains au savon et éviter les serviettes collectives
- Utiliser à l’occasion un gel antibactérien

Traitement
Dès l’apparition des symptômes qui sont généralement des diarrhées brutales et très abondantes, mais aussi des vomissements (causes de la déshydratation), la maladie doit être traitée car elle peut entraîner en quelques heures, la mort d’un adulte en bonne santé selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Une fois identifié et diagnostiqué, le choléra peut être traité. Son traitement consiste tout d’abord à se réhydrater, il faut remplacer le liquide et les sels et les minéraux perdus en absorbant par exemple des solutions de réhydratation orale (SRO) à mélanger avec de l’eau salubre. Dans certains rares cas plus difficiles à traiter des injections intraveineuses sont parfois recommandées.

Durant la saison de pluie, les épidémies de choléra sont rapportées dans plusieurs pays d’Afrique. En effet, car lorsqu'il y a de l’eau elle est souvent usée et par mauvaises habitudes ou par nécessité, les personnes se retrouvent parfois obliger de la consommer. Les habitants des villes fortement exposés rapidement sensibilisés sur la prévention du choléra.

 

MOTS CLES :  Choléra, 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués