NATIONALE  |     AFRIQUE  |     INTERNATIONAL  |    

L’ambassadeur du Gabon agressé à Washington par le neveu d’un opposant

Par Ariane Nkoma - 13/12/2011

Il est dit être agressé physiquement par d'André Mba Obame

 

Le Gabon fait parler de lui aux Etats-Unis d’Amérique. Son ambassadeur Michael Moussa Adamo a été agressé à Washington par un opposant gabonais qui manifestait devant l'ambassade pour le report des législatives du 17 décembre, ont déclaré le lundi 12 décembre des responsables politiques. Dans un communiqué publié par le quotidien L'Union, le Premier ministre Paul Biyoghe Mba affirme que l'ambassadeur a été violemment agressé dans les locaux de l'ambassade par M. Léon Obame, neveu d'André Mba Obame, principal opposant gabonais, ancien ministre de l'Intérieur, actuellement en convalescence en Afrique du sud. Selon le quotidien Gabon Matin, Michael Moussa a été apostrophé et agressé par l'un des manifestants, lesquels manifestants se trouvaient dans la cour de l'ambassade pour réclamer la mise en place de la biométrie lors des élections. Selon l'ambassadeur, il a été physiquement agressé par Léon Obame qui l'a blessé à l'œil gauche, ajoute t-il.

 


© google images
L'ambassadeur sur une civière
L'agresseur, un dénommé Léon OBAME qui résiderait aux Etats Unis d'Amérique, dit le communiqué du PDG, qu'accompagnaient Messieurs Franck Joctane, Alan Ambamani et André Bouassa, s'est rendu coupable d'un acte répréhensible par la Loi de son pays d'accueil, d'une part, mais aussi de son pays d'origine. Le Parti Démocratique Gabonais invite à cet effet les autorités gabonaises et américaines compétentes à faire preuve de fermeté en cette circonstance, afin d'éviter la reproduction d'initiative barbare de ce genre.

Le 2 novembre, treize partis de l'opposition dont l'Union nationale (parti de M. Mba Obame dissous en janvier) et une plate-forme de la société civile ont appelé le peuple gabonais à empêcher l'organisation des élections. Après une concertation entre le président Bongo et l'opposition, le gouvernement avait saisi la Cour constitutionnelle pour demander un report à 2012 des élections afin de permettre l'introduction de la biométrie. La Cour a refusé ce report.

 

MOTS CLES :  Gabon   Usa   Ambassadeur   Agressé 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués