CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

Les céramistes gabonais à l’école chinoise

Par Journaldugabon avec AGP - 30/06/2014

Les activités de la 3e édition des travaux d’échanges culturels dans le domaine de la céramique entre le Gabon et la Chine ont été lancées à Libreville

 

Le ministre gabonais de la culture, Ida Reteno Assonouet, a lancé vendredi, à l’Ecole d’art et manufacture (Enam ) de Libreville, les activités de la 3e édition des travaux d’échanges culturels dans le domaine de la céramique entre le Gabon et la Chine. Ces travaux, qui se tiennent jusqu’à lundi prochain, portent sur les techniques de fabrication, d’émaillage et de décoration. Ils réunissent les étudiants, les enseignants gabonais de l’Enam et les experts chinois spécialisés dans la céramique.

 


© AGP
Cette initiative lancée en 2012, fait partie d’un programme d’activité intitulé: «promouvoir la diversité et le patrimoine culturel par le renforcement des capacités artistiques, dans le domaine de la céramique, le développement et l’échange entre la Chine, l’Afrique et États arabes». Elle implique en deux phases et pendant quatre ans, les trois pays africains que sont le Gabon, le Maroc et la Tunisie.

La première phase du projet qui a eu lieu en Chine, a permis aux enseignants en céramique chinois de partager par des conférences et des travaux en atelier, leurs savoir-faire, leurs techniques et pratiques avec les étudiants gabonais.

Pour cette seconde étape entamée, il s’agit pour les maîtres chinois de poursuivre au Gabon les échanges de savoir-faire, d’expériences et techniques partagés en Chine. "Nous ne pouvons que fonder un grand espoir sur les avantages de ces échanges, à en juger par l’expérience avérée de la Chine, ainsi qu’en Afrique principalement au Gabon. En effet, la céramique chinoise est mondialement appréciée pour sa célèbre porcelaine, son ancienneté et sa longue tradition d’innovations technique", a-t-elle reconnue Mme Reteno Assonouet

"Confronter les connaissances en matière de céramique et faire acquérir aux plasticiens nationaux une maîtrise des outils y relatif, s’avère très opportun en ce moment où le pays entend dynamiser le secteur culturel et en faire une source de croissance et de lutte contre la précarité, en incitant les artistes à vivre de leur art", a-t-elle souligné. L’initiative est soutenue par l’Unesco.

 

MOTS CLES :  Gabon   Libreville   Chine 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués