SOCIéTé  |     FAITS DIVERS  |    

Lambaréné: deux voleurs écroués à pour avoir volé près d’un million

Par Journaldugabon avec AGP - 29/07/2014

Selon l’enquête diligentée par le commissariat du 2è Arrondissement de Lambaréné, les faits se sont déroulés le 11 juillet dernier

 

Deux jeunes Gabonais ont été arrêtés et écroués pour avoir volé près d’un million de FCFA à leur employeur, la semaine dernière à Lambaréné, chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué (centre), a-t-on appris vendredi de sources policières. Les présumés voleurs Jacques Bekale, alias Doudou, 28 ans, domicilié à la Carrière d’Isaac, et Gildas Mombo Longin, 26 ans, habitant à Malébé, sont poursuivis pour avoir dérobé une somme de 900.000 FCFA à leur employeur, le Nigérian Barthélémy Onuoha Egbulam, gérant d’un dépôt de boissons au quartier Malébé. Selon l’enquête diligentée par le commissariat du 2è Arrondissement de Lambaréné, les faits se sont déroulés le 11 juillet dernier, lorsque le nommé Jacques Bekale, en complicité avec collègue de travail, Gildas Mombo Longin, qui faisait le guet à l’entrée du dépôt, subtilise frauduleusement dans la caisse préalablement fermée par leur employeur, Onuoha Egbulam, absent des lieux à ce moment-là pour cause de livraison à un client, une somme de 900.000 FCFA, sans omettre d’emporter deux téléphones portables et un appareil numérique qui s’y trouvaient également. Tout ceci, sans éveiller le moindre soupçon de la concubine de l’employeur, qui se tenait assise à la terrasse extérieure dudit dépôt de boissons.

 


© africatime.com
Image utilisée à titre d'illustration
Sur plainte de l’employeur, les policiers ont d’abord arrêté Bekale, qui était en train de déambuler dans les bistrots, avant de mettre la main sur son complice Mombo Longin le lendemain au dépôt de boissons. Interrogés, les deux indélicats ont reconnu les faits qui leur sont reprochés, mais ont déclaré avoir subtilisé 650.000 F, au lieu de 900.000 F comme soutenu par l’employeur, affirmant ne plus être en possession du butin qu’ils prétendent avoir dépensé.

Mais auparavant, la perquisition opérée au domicile de Bekale a permis aux policiers de saisir le les appareils susmentionnés, préalablement volés à la victime ; puis, des effets vestimentaires achetés à l’aide de l’argent volé.

Les deux indélicats, connus pour les faits similaires par les services d’ordre, ont été présentés au parquet la semaine dernière et placés sous mandat de dépôt, en attendant leur jugement.

 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués