SOCIéTé  |     FAITS DIVERS  |    

Gabon: Un vieil homme sauvagement battu par son fils adoptif

Par Koaci.com - 22/09/2014

Parfait Metchinda, un homme de 37 ans, a battu sauvagement son beau-père, Dominique Edou Mba Badi, 74 ans, cuisinier retraité

 

Parfait Metchinda, un homme de 37 ans, a battu sauvagement son beau-père, Dominique Edou Mba Badi, 74 ans, cuisinier retraité, la semaine dernière, à Itambi Iyoko, un petit village situé à Malibe 2, dans la commune d’Akanda, au Cap-Estérias (Nord de Libreville). Selon une source familiale, tout serait parti d’une banale dispute au sujet de la venue de la compagne du jeune homme dans la maison familiale. D’après la source, le trentenaire avait quitté le domicile familial depuis plus de six mois et s’était installé dans un autre quartier avec sa dulcinée, Jolisia Babilongo.

 


© gabonreview.com
Une vue de Libreville
Après avoir tenté en vain l’expérience de se prendre en charge, Parfait Metchinda, est retourné au domicile familial. Il a voulu s’y installer avec sa compagne. Mais son beau-père s’y est opposé, arguant d’un mauvais présage. «Toute la famille avait déjà remarqué que chaque fois que Jolisia venait à la maison, des serpents y apparaissaient, » a avancé le père de famille.

Son refus d’accueillir la bru dans la maison familiale a provoqué l’ire de Metchinda. Ce dernier a finalement décidé d’en finir avec le mari de sa mère, qui l’a pourtant élevé depuis trente-quatre années. C’est ainsi qui lui asséné un coup de tête avant de le rouer de coups et de marcher sur lui. Le vieil homme, grièvement touché, s’est évanoui.

Résolu à l’irréparable, le jeune Metchinda est sorti de la maison pour aller chercher un bois qui traînait dans la cour. Mais Dominique Edou Mba Badi a été exfiltré in extrémis par une personne de bonne volonté.

Après avoir constaté que sa victime avait disparu, Metchinda a saccagé la maison familiale avant d’y mettre le feu. Ce jour-là, il n’y avait que les enfants dans la maison, a-t-on appris. Ce sont ces derniers, aidés par certains badauds, qui ont circonscrit les flammes.

Levieil homme Rechercher vieil homme a été ensuite transporté dans une structure hospitalière pour recevoir des soins. Il s’en est tiré avec un traumatisme crânien, plusieurs blessures et des hématomes. Un membre de la famille duvieil homme Rechercher vieil hommea fustigé l’ingratitude de Mechinda envers l’homme qui l’a élevé en même temps que les cinq enfants qu’avait déjà sa mère.

Sur la base d’une plainte déposée par la famille de la victime, Parfait Metchinda a été interpellé le lendemain par le commissariat de police d’Okala. Au terme de sa garde à vue, il a été présenté devant le parquet de Lireville.

Inculpé pour coups et blessures volontaires, le mis en cause a été placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de Libreville, en attendant son jugement.

 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués