ECONOMIE  |     BUSINESS  |    

Climat des affaires : Le Gabon 162è mondial

Par Journaldugabon avec gabonreview.com - 29/10/2015

Le gabon perd six places selon le rapport Doing Business 2016, publié le 28 octobre dernier par la Banque mondiale. Il demeure cependant leader en zone Cemac

 

Comme chaque année, la Banque mondiale a publié son rapport « Doing business« , qui mesure la qualité et l’évolution du climat des affaires à travers le monde. Pour cette édition, pas moins de 189 économies ont été évaluées à travers une multitude de critères. Le rapport Doing business mesure ainsi les réglementations concernant 11 domaines du cycle de vie d’une entreprise.


Dix de ces domaines sont inclus dans le classement de cette année, notamment la facilité de faire des affaires, la création d’entreprise, l’octroi des permis de construire, le raccordement à l’électricité, le transfert de propriété, l’obtention des prêts, la protection des investisseurs minoritaires, le paiement des impôts, le commerce transfrontalier, l’exécution des contrats et le règlement de l’insolvabilité. Les trois pays ayant l’environnement réglementaire le plus favorable aux entreprises sont Singapour, la Nouvelle-Zélande et le Danemark. Sur le continent africain, Maurice reste au premier rang devant le Rwanda, qui retrouve sa deuxième place cédée l’an dernier à l’Afrique du Sud, qui se classe derrière le Botswana, qui complète ce trop trois africain.

 


© Gabonreview/Aleksandar Mijatovic
Le Gabon leader en Afrique centrale.
Au niveau de l’espace Cemac, le Gabon, pour sa part, régresse de six places par rapport à l’année dernière, se classant 162e mondial. Notre pays arrive néanmoins loin devant le Cameroun (172e), le Congo (176e) ou encore la Guinée équatoriale (180e). Le classement Doing business 2016 renseigne que sur les 10 critères de sélection établis, seul le transfert de propriété a connu une nette amélioration au Gabon, qui gagne ainsi sept précieux points qui le propulsent à la 173e position par rapport au classement 2015 où il se situait au 180e rang. Par contre, dans les domaines de l’exécution des contrats et celui du règlement de l’insolvabilité, c’est le statu quo. Ainsi, les aspects liés à la création d’entreprise, l’octroi du permis de construire, le raccordement à l’électricité, l’obtention de prêts, la protection des investisseurs minoritaires, le paiement des taxes et impôts et le commerce transfrontalier, n’ont pas été favorables au Gabon.

 


© Droits réservés
Six place de moins, il ya des efforts à fournir.
La plus grande chute est observée dans le domaine de l’octroi du permis de construire. Le Gabon a perdu 43 points et se trouve relégué à la 161e position. Autant de contreperformances qui remettent en cause le discours officiel sur les réformes structurelles. Les données de Doing business des douze dernières années ont montré qu’en 2003 il fallait en moyenne 51 jours à travers le monde pour démarrer une nouvelle entreprise. Ce délai a été réduit de plus de la moitié, pour atteindre les 20 jours.
MOTS CLES :  Rapport   Doing Business   Classement   Gabon 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués