SOCIéTé  |     FAITS DIVERS  |    

Akanda: un cadavre exposé pendant six moix dans un chantier

Par Journaldugabon.com, source Koaci.com - 19/11/2015

Le constat a été fait dans le sud de Libreville. Bien que les autorités ont promis de faire déplacer la dépouille non identifée, rien n'a été fait un semestre après

 

Il y a plus de six mois, un cadavre visiblement séché avait été découvert dans une maison en construction dans la petite commune d'Akanda, au sud de Libreville. Le 16 novembre dernier, des riverains ont été surpris de constater que le cadavre n'avait pas été enlevé.

Pourtant, soutiennent-ils, les autorités judiciaires et municipales avaient été alertées dès la macabre découverte. Mais elles n'ont pas fait diligence pour débarrasser le corps. Plus de six mois plus tard, le même spectacle désolant s'offre donc à tous ceux qui visitent la maison dont les travaux sont suspendus.

 


© Droits réservés
Le cadavre est séché au point qu'aucune odeur pestilentielle ne s'échappe encore des lieux. Les circonstances du décès de la victime ne sont toujours pas élucidées. Personne non plus ne connaît l'identité du défunt. Les riverains n'excluent pas la thèse d'un crime rituel.

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués