CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

Patrick Louembet présente les couleurs de l’Ogooué

Par Journaldugabon.com, Gabonreview.com - 02/12/2015

Le jeune peintre prend d’assaut l’espace du Nomad avec une exposition dénommée «Couleur Ogooué»

 

Pour l’exposition dénommée "Couleur Ogooué", ouverte le 27 novembre dernier, les murs du Nomad, ses couloirs et ses différentes salles de réception sont tapissés de tableaux de Patrick Louembet, un jeune peintre que la résidence hôtelière accompagne depuis de longs mois. Grâce à la notoriété de cette structure hôtelière, un public composé de fins connaisseurs d’art, de nombreux passionnés et de bien de curieux, toujours prompts à questionner les artistes pour en savoir plus voire pour quelques commandes, ne cesse de découvrir ce jeune talent. Après sa première exposition baptisée "Expo vert, jaune… bleu" en juin dernier, Patrick Louembet est de retour sur les cimaises. "Cette opération de mécénat sur le pan culturel contribue au rayonnement de l’art dans le but d’encourager la création, les collaborations artistiques entre les différents créateurs, mais aussi la visibilité auprès des amoureux de la culture", explique la directrice générale du Nomad.

Il faut dire qu’une exposition y a déjà été dédiée à Olga Ditengou. L’artiste-peintre avait alors choisi le thème "Mémoire du monde : illustration des rites du Gabon", pour tenter de trouver une définition aux mythes, en s’interrogeant sur leur représentation, aussi bien par elle-même, par le spectateur que par les croyants. Cette exposition, qui avait duré de juillet à août 2015, avait fortement plu. Après Olga Ditengou, d’autres artistes, peintres et sculpteurs, avaient bénéficié des mêmes espaces, dans le cadre de l’exposition organisée en août dernier sous le thème "Symbiose culturelle".

 


© Droits réservés
Une exposition ayant réuni des artistes comme Georges Mbourou et des quasi-inconnus, parmi lesquels Magic Cozmum Makosso, Steeve Sossy, Maurice Olimbo Ndjave, Max Obiang, Omer Maganga, Cédric Allogho Ndong et Jean-Paul Moulomba de l’"Atelier Icar".

S’agissant de sa deuxième exposition, prévue pour s’achever le 16 décembre prochain, Patrick Louembet confie qu’elle permet de découvrir sa vison sur "l’importance de l’eau, particulièrement sur le rôle joué par le fleuve Ogooué dans la découverte de la terre qu’on nomme aujourd’hui «Gabon», la création de ce pays, et le rapport qu’a l’eau avec la tradition et les rites gabonais". Le public aura à découvrir des œuvres aux couleurs de l’Afrique, portées par son créateur, toujours présent aux côtés de ses tableaux.

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués