CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

Fabienne en résine et en paillettes pour la «Grécographie»

Par Journaldugabon.com, source Gabonreview.com - 16/12/2015

Le vernissage de la deuxième exposition de Fabienne Gréco a eu lieu le 11 décembre dernier. L’exposition s’étendra jusqu’au 21 décembre prochain à son atelier d’Okala

 

Si la peinture est une forme d’expression, pour Fabienne Gréco, plus qu’un outil, c’est un tout : sa vie, son appréciation de la vie et du monde, le lieu d’expression de ses aspirations et plus souvent, son obsession. Aussi, aime-t-elle à s’amuser, à titiller la toile, au point que plusieurs années après son premier coup de pinceau, celle qui se définit comme «une amoureuse de l’Afrique et de ses couleurs», totalise des centaines d’œuvres. Pour l’artiste, la peinture est avant tout une forme d’écriture. Comme les calligraphes chinois, elle prend le temps de parfaire ses tableaux qu’elle donne à voir depuis le 11 décembre dernier, dans son atelier d’Okala, à travers l’exposition «Grécographie», entendre «l’écriture de Gréco à travers la peinture».

Tout au long de la durée de l’exposition, qui devrait courir jusqu’au 21 décembre prochain, amateurs, professionnels et potentiels clients auront la possibilité d’apprécier la qualité du trait de l’artiste, qui a souhaité être accompagnée pour l’occasion de l’artiste peintre française d’origine sénégalaise Mata. «La grécographie se caractérise par une forme de peinture plutôt moderne, qui exprime une vision plus actuelle de notre environnement», fait savoir la peintre, disant avoir pris plaisir à sortir des carcans classiques, pour se concentrer sur un art plus «moderne», alors qu’il y a quelques années, son style portait davantage sur le figuratif.

 


© Droits réservés
Seule peintre à utiliser de la résine pour ses tableaux, les œuvres de Fabienne Gréco sont désormais plus épurées, plus accessibles voire plus «populaires», à l’exemple des tableaux comme «LOL», présentés sous trois aspects, qui en disent long sur l’auteure, originale et jamais très sérieuse. «Gabon», «Irresdescence», «En allant au marché», «Trou noir», «Asymétrie», ou «Blue moon» et «Chaud froid» sont également autant de tableaux que l’artiste donne à découvrir, et que l’on comptabilise à 95, en plus d’autres créations présentées dans la boutique «Wax me», où le côté styliste du peintre s’exprime.

L’exposition de Fabienne Gréco est aussi un mélange des genres. Entre peinture et promotion du pagne africain, l’artiste consacre sa deuxième exposition à un ensemble d’autres créations, à l’instar de plusieurs styles de lampes, des meubles et fauteuils de salons, des décorations murales et bien d’articles en pagne africain.

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués