SANTé  |     CONSEILS PRATIQUES  |    

Des prothèses totales de hanches pour les populations

Par Journaldugabon.com, source Gabonreview - 08/03/2016

Du 7 au 11 mars courant, la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) initie des interventions chirurgicales dénommées arthroplastie de hanche

 

Le service d’orthopédie de l’hôpital d’instruction des armées abrite, depuis le 7 jusqu’au 11 mars courant, une campagne médico-chirurgicale sur les prothèses totales de hanche (PTH). Conduite par Fréderic Farizon du Centre hospitalier universitaire de Saint-Etienne et des orthopédistes gabonais, cette campagne devra permettre de restituer la mobilité et soulager les douleurs d’une quinzaine de patients. "Les seuls critères de sélection sont la maladie des patients et le bilan pré-opératoire, établi à l’avance. Tous ces éléments permettent de déceler certaines anomalies qui font que certains patients sont ajournés", a indiqué le médecin-colonel Léandre Nguiabanda Lendibi, précisant que cette initiative participe du perfectionnement du personnel et de la réduction des coûts de prise en charge, une évacuation sanitaire étant estimée à entre 8 et 10 millions de francs en Europe contre près de 4 millions, avec un ticket modérateur de près 400 mille francs, au Gabon.

Pendant une semaine, ces interventions qui durent en moyenne une heure et demie par patient, seront consacrées aux hanches dysplasiques pouvant conduire à la détérioration de l’articulation. "Une hanche dysplasique a connu une anomalie de développement pendant l’enfance et, à l’âge adulte, elle ne présente pas les conditions optimales de fonctionnement, avec souvent un défaut au niveau de la position de la tête fémorale dans le bassin, avec une usure précoce du fémur", a expliqué Fréderic Farizon.

 


© Droits réservés
Outre les interventions chirurgicales, cette campagne médico-chirurgicale comprend aussi des consultations, des communications sur les PTH et des formations continues, ouvertes aux praticiens et au public. "Cette activité permet de garder le plateau technique plus performant ainsi que l’amélioration de l’expertise du personnel afin de lui permettre de remplir sa mission fondamentale qui est l’amélioration de l’offre de soins faite aux populations", a souligné le service communication de la CNAMGS.

La hanche est une grosse articulation qui relie l’os de la cuisse (le fémur) à celui du bassin. Elle assure la mobilité de la jambe et permet la stabilité du bassin sur les membres inférieurs. Quand il y a une dégradation de l’articulation, le plus souvent du fait de l’arthrose, les problèmes apparaissent: douleurs, diminution de la mobilité, difficulté à marcher… Si l’atteinte est invalidante, il est possible d’intervenir chirurgicalement. Dans ce cas, il faut «tout changer» et poser une prothèse dite totale.

La prothèse totale de hanche se compose de trois parties: une partie qui s’insère dans le fémur (tige fémorale), une autre concave qui se fixe sur le bassin, et une bille qui fait la jonction entre le bassin et la tige fémorale.

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués