CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

Omar Bongo restitué par Alain Foka

Par Journaldugabon.com, source Gabonreview - 10/06/2016

Le journaliste et présentateur du magazine «Archives d’Afrique», sur Radio France internationale (RFI), a officiellement présenté à Libreville, le 8 juin dernier, le troisième volume de coffrets vidéo

 

A l’occasion de la commémoration du 7e anniversaire du décès d’Omar Bongo Ondimba, le 8 juin 2016, Alain Foka, en présence des membres de la famille du défunt, des membres du gouvernement, chefs d’entreprises, acteurs politiques, religieux et de la société civile, le coffret de cinq DVD du volume 3 «Omar Bongo Ondimba». C’était au cours d’une soirée de dédicaces, organisée dans un hôtel de la place. "En consacrant ce troisième coffret d’archives d’Afrique à Omar Bongo Ondimba, j’ai souhaité revisiter l’histoire africaine de toute cette période. Donner à voir et à entendre les précieux témoignages des rares acteurs encore vivants", a-t-il affirmé.

Pour le présentateur du magazine «Archives d’Afrique», cette belle aventure résumée à travers un film documentaire de dix heures, correspond à dix années de travail, de recherche, de collecte sur l’histoire d’un pays. C’est également le fruit d’une promesse obtenue de l’ancien président de la République qui malheureusement n’est pas allée au bout des souhaits, car, nul n’est maître du temps. "Chaque semaine, il m’appelait pour me féliciter de ce que je faisais sur RFI et s’était plaint un jour du fait qu’il avait l’impression que le Gabon était oublié. Et il m’avait invité à Libreville pour faire une émission sur le premier président du Gabon, Léon Mba, et je lui avais demandé que pour que je fasse une émission sur Léon Mba, il fallait qu’il me fasse la promesse que je ferais une sur lui. Il m’a dit qu’il était d’accord qu’à condition que ce soit diffusée quand il ne sera plus là", a témoigné Alain Foka.

 


© Droits réservés
Parce que "nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme», le journaliste et présentateur a pris l’engagement depuis un quart de siècle déjà, de sillonner le monde pour rapatrier les archives du continent dont une bonne partie se trouverait dans les pays asiatiques. «Je fais Archives d’Afrique depuis vingt-cinq ans et l’histoire n’a pas besoin d’être corrigé".

Le coffret d’Archive d’Afrique «Omar Bongo Ondimba» est la suite d’une série de trois volumes dont les deux premiers sont "les pères fondateurs de l’Afrique", retraçant l’histoire de l’Afrique à travers ses grands hommes. Onze chefs d’Etats africains y sont racontés, de Sékou Touré à Ahmadou Ahidjo en passant par Modibo Keita, Hamani Diori, Félix Houphouet Boigny, Jean Bédel Bokassa, Patrice Emery Lumumba, Sylvanus Olympio, François Ngarta Tombalbaye, Fulbert Youlou, Philibert Tsiranana, pour le premier volume, et un deuxième coffret vidéo «spécial Thomas Sankara» qui raconte avec des images et des témoignages, l’histoire de l’Afrique contemporaine à travers ses grands hommes.

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués