DéBATS & OPINIONS  |    

Tribune libre | Sylvia Bongo: «Tous ensemble pour vaincre le Sida»

Par Sylvia Bongo Ondimba - 15/06/2016

Par Sylvia Bongo Ondimba

 

Tous ensemble pour vaincre le Sida

Le 8 juin dernier, s’est tenue à New York une réunion de haut niveau des Nations Unies sur le VIH/Sida.

C’est pour moi l’occasion d’évoquer tous les efforts consentis par notre pays qui, depuis la déclaration du premier cas de sida en 1986, s’est engagé à faire de la lutte contre le SIDA une de ses priorités.

La toute première action a été la création d’un Fonds de solidarité thérapeutique d’un milliard de francs CFA, pour permettre aux personnes infectées de bénéficier d’un traitement approprié. Cette somme a été doublée en 2011. D’autres mesures, telles la gratuité du traitement antirétroviral et du dépistage, la prise en charge globale de la femme enceinte, l’assurance maladie universelle pour les bilans biologiques et les infections opportunistes, ont renforcé notre combat contre cette épidémie.

Personnellement, j’ai fait de la Prévention de la transmission de la mère à l’enfant (PTME) mon combat, en portant le plaidoyer aussi bien au niveau national qu’international.

J’ai en effet pris une part active aux rencontres de l’Organisation des Premières Dames d’Afrique contre le Sida (OPDAS) ou de la commission ONUSIDA The Lancet.

Avec la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille, nous étions et continuons d’être au plus près de la population gabonaise, notamment des femmes, dans le cadre du programme «Tous unis pour la santé de la mère et de l’enfant» et des campagnes de sensibilisation et de prévention «Can Sans Sida» ou «Safety First».

Les résultats de l’Enquête démographique et de santé menée en 2012 donnent une prévalence du VIH de 4,1% pour l’ensemble de la population gabonaise. Les femmes, déjà victimes de diverses formes de discriminations, subissent une nouvelle fois l’inégalité face à cette épidémie, avec un taux de séroprévalence de 5,8% contre 2,2% pour les hommes.

 


© Droits réservés
Le taux de transmission de la mère à l’enfant a chuté de 16% en 2012 à 10,8% en 2015. Mais ce n’est pas suffisant. Mon rêve pour le Gabon est que plus aucun enfant ne naisse avec le SIDA.

La mise en place des diverses stratégies et politiques consacrées à cette épidémie a un coût important que notre pays assume quasiment seul, à hauteur de 93%.

Si nous voulons véritablement accélérer la riposte contre ce fléau et l’endiguer, il nous appartient de mobiliser des financements durables, à la hauteur du défi sanitaire et humain qu’il représente. Seules une solidarité accrue et une forte mobilisation pour des financements conséquents permettront de consolider les acquis et d’aller plus loin encore.

C’est la raison pour laquelle je remercie du fond du cœur l’association Citihope International qui a fait une donation de médicaments antirétroviraux, d’une valeur de 1 million de dollars à ma Fondation, lors de notre rencontre à New-York pour la réunion de haut niveau des Nations Unies.

Ces médicaments ont été remis au ministère de la Santé pour être mis à disposition dans tous les Centres de traitements ambulatoires (CTA) implantés sur l’étendue de notre territoire.

Si nous voulons vaincre le sida, c’est tous ensemble !

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Première Dame, présidente de la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille
  • Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journaldugabon.com
  • Journaldugabon.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués