SANTé  |     CONSEILS PRATIQUES  |    

Cancer féminin : Lancement de la 3ème édition d’ « Octobre Rose »

Par Gaboneco - 04/10/2016

Pour sa 3ème année consécutive, la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille a lancé hier lundi 03 Octobre courant à la faveur d’une conférence de presse, la campagne « Octobre Rose »

 

Pour sa 3ème année consécutive, la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille a lancé hier lundi 03 Octobre courant à la faveur d’une conférence de presse, la campagne « Octobre Rose ». Durant le mois éponyme, des activités de détection précoce des cancers du col de l’utérus et du sein vont être pratiquées ainsi que des campagnes de sensibilisation.

A travers la conférence de presse tenue à la Maison d’Alice, la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille a tenu à présenter aux Hommes de médias les objectifs de cette nouvelle campagne de sensibilisation inhérente à la lutte contre les cancers du sein et du col de l’utérus afin que les journalistes à leur tour servent de relais.

Pour M. Le Grand, Représentant de la Fondation Sylvia Bongo Ondimba, la rencontre du jour a consisté à rendre public une fois de plus les objectifs de la campagne. Pour cette troisième édition, la sensibilisation, l’information du grand public et l’accompagnement des femmes constituent les principaux piliers d’ « Octobre rose ». Fidèle à son crédo, la Fondation Sylvia Bongo Ondimba encourage vivement les femmes âgées de 25 ans et plus à se rendre massivement dans les différents centres de santé présents dans les 5 provinces retenues.

Pour cette nouvelle campagne, 48 unités de détections précoces ont été installées dans certains centres médicaux et hôpitaux du pays. Il s’agit entre autre de 19 structures dans l’Estuaire, 7 dans le Woleu-Ntem, 15 dans le Haut-Ogooué, 6 dans l’Ogooué-Maritime et 1 dans le Moyen-Ogooué en l’occurrence l’Hôpital Albert Schweitzer.

 


© Droits réservés

A cette occasion, le personnel de santé a été mobilisé. Près de 200 médecins, gynécologues, sages-femmes et infirmiers seront au service des populations afin de garantir un dépistage gratuit du cancer du sein et du col de l’utérus. Pour cette année, la Fondation compte dépister pas moins de 12 000 femmes de plus de 25 ans. Et pour atteindre cet objectif, elle invite les femmes à se faire dépister le plus tôt possible.

Bon à savoir, les cancers du col de l’utérus et du sein, deux pathologies bien fréquentes sous nos cieux qui détectées très tôt peuvent facilement être guéries. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, l’OMS, chaque année dans le monde, 10 millions de personnes sont diagnostiquées d’un cancer et plus de 6 millions décèdent des suites de cette maladie. Pour rappel, depuis 2014, plus de 27 600 femmes ont été dépistées au Gabon.

La conférence de presse s’est terminée par une visite guidée de la maison d’Alice qui vient d’ouvrir ses portes aux malades atteints du cancer. Elle accueille en son sein des malades venant de l’intérieur du pays, économiquement faibles et qui ont des difficultés de logement.
MOTS CLES :  Gabon 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués