DéBATS & OPINIONS  |    

Jean Ping : "Il y a un risque de guerre civile dans notre pays"

Par Jean Ping - 21/10/2016

Par Jean Ping

 

Libreville, le 20 Octobre 2016. Sur sa page Facebook, le candidat malheureux à la présidentielle du 27 Aout 2016, selon l’annonce de la Cour Constitutionnelle, s’est exprimé en dénonçant une limitation de ses déplacements due à la présence des forces de l’ordre et ses inquiétudes sur la situation au Gabon.

"Mes chers compatriotes,

Juste en face de ma maison, il y a un contingent militaire installé pour limiter mes mouvements. Tout le monde le sait !

Mais quoi qu’il arrive je n’abandonnerai pas mon peuple, bien qu’Ali menace de me tuer. Nous continuons de nous battre sur tous les plans.

Le peuple est déterminé, il va continuer de protester avec ou sans moi. Il y a un risque de guerre civile dans notre pays que personne ne souhaite.

Malgré les menaces et les intimidations, nous allons continuer de clamer haut et fort ce que tout le monde sait. Nous avons gagné !"

 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués