ECONOMIE  |     BUSINESS  |    

Olam Palm : les défis à venir

Par L'Union - 17/04/2017

Si, avec Olam Palm, le Gabon est en passe de devenir le 3e producteur africain d'huile de palme, les défis à relever ne manquent pas.

 

Dans un proche avenir, nous ouvrirons deux nouvelles usines de transformation d'huile de palme à Mandji et Moutassou », a déclaré, le 11 avril 2017, Julio Bodenga, responsable des Ressources humaines de la plantation Olam Palm Gabon à Mouila. Ces deux nouvelles usines de production de CPO (huile de palme brute) viendront s'ajouter aux deux usines déjà fonctionnelles des palmeraies d'Olam à Mouila (site Bilala) et de Kango (site Awala).

Ces implantations d'usines participent d'une stratégie pour l’État gabonais et Olam Palm Gabon de rapprocher les usines de la matière première, c'est-à-dire les régimes de noix de palme. Certainement dans l'intention de comprimer les coûts de la logistique, pour l'approvisionnement des usines en matières premières et, partant, maîtriser les charges d'exploitation.

Les plantations à grande échelle, l'édification des usines, les cités des ouvriers sorties de terre participent à l’aménagement du territoire, par la création des bassins agro-industriels, sources de flux humains et financiers. Avec le rachat des actifs de Siat Gabon, Olam Palm devient l'acteur majeur de " l'or rouge " sur le territoire national.

 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués