SOCIéTé  |     FAITS DIVERS  |    

Bienfaisance : Un Laboratoire pour la Fondation Jean François Ondo

Par Gabon Review - 20/04/2017

La fondation Jean François Ondo a réceptionné le 19 avril 2017, un laboratoire d’hématologie doté d’un Sysmex 130 et une salle de jeu pour enfants drépanocytaires.

 

Setrag et le Radison blu de Libreville viennent de donner un coup de pouce à la fondation Jean François Ondo. En guise de soutient dans la lutte contre la drépanocytose, maladie héréditaire connue sous le nom d’anémie falciforme, les champions de la première édition du tournoi «Corporate challenge» ont offert à cette fondation un laboratoire d’hématologie pourvu d’un Sysmex 130 et une salle de jeu pour les enfants drépanocytaires en hospitalisation dans la clinique universitaire.

«C’est la dernière nouveauté des terminaux pour examen d’hématologie. On ne peut rien faire sans commencer par cet appareil. Sa présence dans notre structure nous résout 70% des problèmes médicaux d’avance. C’est vraiment l’alpha et l’oméga de la médecine. Il nous permet de savoir tout de suite si les patients sont anémiés et le degré d’anémié pour pouvoir décider si on fait une transfusion ou pas et on prend une décision thérapeutique», s’est réjoui le professeur Alain Ondo.

 


© Droits reservés
Pour l’heureux bénéficiaire de ces acquisitions, le deuxième espace revêt un caractère psycho-affectif pour les patients et leurs familles, qui souvent doivent apprendre à accepter la douleur. Grâce à cette salle de jeu, les enfants pourront distraire leur esprit et arriver à oublier la douleur et les possibilités d’une hospitalisation.

«Cette maladie est une maladie de douleur. Ce sont donc des familles généralement dépressives, avec des enfants généralement anxieux et tristes parce qu’ils ont toujours peur de la mort, eux et leurs parents. Pendant qu’ils sont à la salle d’attente au lieu de se pencher vers ce type de réflexion, le fait d’être dans une salle de jeu crée une distraction qui permet d’oublier la douleur et une hospitalisation», a affirmé le professeur Alain Ondo.

Cette générosité rendue possible grâce au concept Corporate challenge, est un bel exemple d’implication des entreprises dans le soutien des associations porteuses de projets sociaux viables. «Le Corporate challenge est chargé d’encourager les entreprises à financer les actions des associations. Nous, nous envoyons aux entreprises qui ont accepté de participer au tournoi corporate challenge la liste des associations. Les entreprises rentrent en relation avec ces associations et donnent un cachet dont 10% est reversés à l’association avant le démarrage de la compétition pour qu’après, aucune association ne se retrouve sans avoir un gain minimum», a expliqué le coordonnateur du concept, Estevil Bouya.
MOTS CLES :  Gabon 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués