SANTé  |     CONSEILS PRATIQUES  |    

Vaccin anti-rougeole : Franceville dans le bain de la campagne nationale

Par Gabon Review - 20/04/2017

La campagne nationale de vaccination contre la rougeole, a été lancée dans le chef-lieu du Haut-Ogooué, ce 19 avril, à l’instar des autres capitales provinciales du pays.

 

A l’instar de la capitale gabonaise et des autres chefs-lieux du pays, la campagne nationale de vaccination contre la rougeole, a été lancée à Franceville ce 19 avril. La cérémonie de lancement officiel de la campagne a eu lieu au service de Santé maternelle et infantile (SMI), en présence des autorités locales, en tête desquelles le gouverneur du Haut-Ogooué.

A cette occasion, Jacques Denis Tsanga a administré les premières gouttes de vitamine A à quelques enfants, peu avant que le vaccin proprement dit ne soit injecté à ces derniers. Dans le cadre de cette campagne, des sites fixes et temporaires ont été créés dans les quartiers, les villages et les établissements scolaires à Franceville, et les localités environnantes.

Des équipes de vaccinateurs ont également été déployées afin d’atteindre le plus grand nombre d’enfants de neuf mois à 5 ans, durant les cinq jours prévus pour cette campagne nationale de vaccination. Dans ce sens, le directeur de la santé Sud-est a exhorté les populations, en particulier les parents d’enfants de moins de cinq ans, «à se présenter dans les points de vaccination retenus à cet effet».

Franklin Ntsagamba Ngouomi a également invité les responsables de santé engagés dans la campagne, à fournir tous les efforts nécessaires pour la réussite de cette opération d’envergure. «Vous devez vous impliquez fortement pour accueillir les populations, les informer sur les bienfaits de la vaccination; vous devez aussi fournir aux enfants les interventions de qualité», a-t-il lancé.

L’Etat gabonais a décidé d’organiser cette campagne nationale de vaccination en vue d’augmenter l’immunité collective chez les enfants de 9 à 59 mois. Objectif : interrompre la chaîne de transmission de la maladie, et de réduire le risque de survenue d’une épidémie dans les départements non encore touchés.

 

MOTS CLES :  Gabon 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués