NATIONALE  |     AFRIQUE  |     INTERNATIONAL  |    

Législatives : On s’active à l’Union nationale

Par Gabon Review - 10/08/2017

En tournée depuis quelques jours dans le Woleu-Ntem, l’Union nationale (UN) entend mobiliser ses troupes à travers le pays.

 

Une façon de se préparer pour ce parti qui ne cache pas son intention de prendre part aux prochaines législatives.

Plus que neuf mois avant la tenue des prochaines législatives. Au sein des états-majors des partis politiques gabonais, on s’active. Avril 2018 s’annonce avec de grandes ambitions, notamment pour l’Union nationale (UN) qui ne compte qu’un seul représentant à l’Assemblée nationale, le député de Bitam Patrick Eyogo Edzang, dont les rapports avec ce parti de l’opposition ont été mis à rude épreuve depuis sa participation au dialogue politique national initié par Ali Bongo de mars à avril 2017. Des assises que le parti de Zacharie Myboto avait boycottées, de même que l’avaient fait d’autres membres de la Coalition pour la nouvelle République (CNR), à l’instar des Démocrates de Guy Nzouba Ndama, ayant déjà annoncé leur participation aux prochaines élections législatives.

 


© Droits reservés
«Cette fois le boycott ne sera pas au rendez-vous», avait déjà prévenu François Ondo Edou, dans une interview au quotidien L’Union, en juillet dernier. Les activités menées par le parti ces derniers jours semblent confirmer les propos de son vice-président. Le 7 août, l’UN a, en effet, lancé sa tournée dans le Woleu-Ntem. Accompagné du même François Ondo Edou, du sénateur Jean Christophe Owono Nguema et du coordinateur national des jeunes de l’UN, Firmain Ollo Obiang, le secrétaire exécutif du parti, Dr Minault Zima Ebeyard, entend sillonner la province pour remobiliser les troupes. Une façon de préparer les militants de l’UN aux prochaines échéances politiques, en vue de mettre toutes les chances du côté du parti qui espère avoir une meilleure représentativité au palais Léon Mba.

«Nous nous organisons pour être débout, présent et prêts lorsque l’heure du choix des représentants du peuple souverain sonnera», avait annoncé en juillet le vice-président de l’UN. Pour l’heure, si une tournée est prévue dans chacune des provinces du pays, le parti procède actuellement à l’installation de ses responsables dans le Woleu-Ntem. Un seul mot d’ordre leur est donné : mobiliser les militants et sympathisants pour l’alternance au sommet de l’Etat. L’Union nationale reste une des plus fidèles alliées de Jean Ping, qui a encore récemment assuré que c’est sa Coalition qui organisera les prochaines législatives.

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués