SOCIéTé  |     FAITS DIVERS  |    

Frais universitaires : Une pétition contre l’augmentation

Par Gabon Review - 07/11/2017

L’ONG Educaf et les mouvements estudiantins (Umeg, Étudiants conscients, NDE, etc.) ont lancé, le 5 novembre, une pétition en ligne sur le site www.change.org.

 

L’initiative vise à contester l’augmentation des frais d’inscription dans l’enseignement supérieur public.

Après la saisine de la Cour constitutionnelle, l’ONG Educaf et les mouvements estudiantins (Umeg, Etudiants conscients, NDE, etc.) se déploient sur la toile pour faire échouer le projet d’augmentation des frais d’inscription et d’écolage dans les universités et grandes écoles publiques du Gabon.

Le 5 novembre, en effet, ils ont lancé une pétition sur le site www.change.org. Objectif : exiger le strict respect de la loi, notamment les dispositions de l’article 32 du décret 404 du 26 septembre 2012 : «les frais d’inscriptions et de scolarité des étudiants boursiers gabonais sont pris en charge en totalité par l’État pour les établissements reconnus».

 


© Droits reservés
Selon le président de l’ONG Educaf, Geoffroy Foumboula Libeka, cette pétition vise à défendre les droits des étudiants gabonais, mais et surtout à garantir l’égal accès à l’éducation pour tous, encore plus pour les populations vulnérables. «Seulement, bien que garanti par la loi, le ministère de l’Enseignement supérieur du Gabon, les recteurs d’universités et les directeurs généraux des grandes écoles publiques du Gabon s’accordent pour violer l’ensemble de ces dispositions qui protègent l’étudiant gabonais», a-t-il regretté.

Les initiateurs du projet espèrent enregistrer 200 signatures qui seront par la suite transmises aux organisations internationales, à l’Unesco, aux acteurs de l’Education, aux syndicats d’enseignants, aux parents d’élèves et étudiants du Gabon. Ces signatures seraient des moyens de pression sur les autorités.

«Nous sommes soucieux de garantir le meilleur cadre qui puisse contribuer au perfectionnement de notre système éducatif dans le strict respect de la loi», ont conclu l’ONG Educaf et les mouvements estudiantins.
MOTS CLES :  Gabon 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués