ECONOMIE  |     BUSINESS  |    

Prévoyance sociale : La communication interne et externe expliquée aux professionnels

Par Gabon Nouvelle Vision - 08/11/2017

Un atelier se tient à Libreville depuis le début de semaine avec pour objectif principal de montrer aux agences de sécurité sociale comment assurer un service de qualité.

 

Organisé par la Conférence interafricaine de prévoyance sociale (CIPRES) et la Caisse nationale d’assurance maladie du Gabon (CNAMGS), le séminaire de formation sur « la communication interne et externe au sein des organismes de prévoyance sociale (OPS) », réunit plus de 70 acteurs de la prévoyance sociale.

Issus des organismes assurant la sécurité sociale dans plusieurs pays (Madagascar, RDC, Togo, Côte-d’Ivoire, Benin, Burkina-Faso, Mali, Niger, Comores, Congo, Gabon), ils auront l’opportunité durant plus de 72 heures de recevoir les outils devant leur permettre d’améliorer la qualité du service rendu dans leurs organismes respectifs.

Pour le ministre d’Etat, en charge de la Prévoyance sociale, Paul Biyoghé Mba, le thème revêt son importance au regard des incompétences enregistrées dans les rapports des services de caisses avec les personnes extérieures. « Les OPS sont des entreprises dont l’action principale est orientée vers l’extérieur en raison du service de prestation sociale et du recouvrement des prestations liées au fonctionnement desdites prestations. (…) Une communication efficace est un enjeu pour les caisses en ce qu’elle impacte leurs résultats aussi bien que ceux des politiques sociales », déclare-t-il.

 


© Droits reservés
L’atelier s’articule autour de plusieurs thématiques en l’occurrence les objets de la communication d’entreprise; l’élaboration d’un dispositif de communication ; la communication interne ; la communication de crise. Mais aussi, les enjeux de la communication digitale numérique, le pilotage d’un projet de communication et les enjeux de coopération et les actions de la communication.

Selon Emmanuelle Paboleta de la caisse centrale de mutualisation sociale de France, partenaire de la formation, il s’agira d’un moment d’échanges de pratiques entre les différents pays représentés. « On va essayer d’apporter des connaissances théoriques et ensuite on fait des ateliers pour que chacun puisse s’approprier les sujets qu’on va porter et ensuite on va partager entre nous », précise-t-elle. Notons que l’atelier s’achève ce mercredi 8 novembre 2017.
MOTS CLES :  Gabon 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués