SOCIéTé  |     FAITS DIVERS  |    

Josué Mbadinga Mbadinga vole au secours des populations de Moabi

Par AGP - 08/11/2017

Josué Mbadinga Mbadinga, est venu en aide, le week-end écoulé à Moabi, dans le département de la Douigny, dans la province de la Nyanga

 

Le ministre d’Etat, en charge de l’Habitat, de la Ville et de l’Urbanisme, Josué Mbadinga Mbadinga, est venu en aide, le week-end écoulé à Moabi, dans le département de la Douigny, dans la province de la Nyanga (Sud du Gabon), aux populations de ladite localité qui s’auto-emploient.

Le natif de la commune de Moabi a profité de son court séjour pour aller au contact des compatriotes de cette localité pour échanger avec eux sur les questions d’économie et d’emplois. « On ne va pas tout le temps seulement parler de politique. Aujourd’hui on va parler un peu de l’économie et de l’emploi, parce que c’est le travail et l’économie qui donne la vie et qui nous permettent de se nourrir et de prendre soin de nos familles », a-t-il indiqué à l’assistance.

Il s’agissait surtout pour Josué Mbadinga Mbadinga d’apporter une aide financière substantielle à ceux-là qui pratiquent l’auto-emploi, par des activités génératrices de revenus, dans les domaines divers tels que : la restauration, la cordonnerie, le commerce de tous genres, la coiffure, la pédicure, la manucure et dans bien d’autres secteurs d’activités du même type, conformément à la politique du partage et de l’entre-aide impulsées par le président de la République, Ali Bongo Ondimba.

C’est dans cet élan de solidarité, que le Chef politique de la Douigny, Josué Mbadinga Mbadinga, a honoré de son aide plus d’une cinquantaine de bénéficiaires préalablement identifiés par les autorités administratives locales, cela à titre personnel, en vue de les encourager à poursuivre dans leurs initiatives et, surtout, à les amener à ne pas baisser les bras dans leur engagement à lutter contre le chômage et la précarité comme le veut le Chef de l’Etat.

« Toutes les personnes que Dieu a créés, qui ont leurs forces, leurs intelligences et leurs idées, doivent pouvoir se battre pour gagner leur vie. Mon message est donc de vous encourager au travail et à redoubler d’effortschacun dans son domaine d’activité », a-t-il soutenu. Une initiative qui a finalement été soutenue et encouragée par les bénéficiaires.

 


© Droits reservés
« C’est une fierté pour nous d’avoir reçu de notre ainé une aussi grande aide. C’est un soutien qui nous honore et nous encourage d’avantage à faire plus d’efforts pour lutter efficacement contre la pauvreté. C’est pourquoi nous disons un grand merci au ministre d’Etat tout en l’encourageant à faire d’avantage », a laissé entendre Christelle Nguimbi, une restauratrice.

Dans la même lancée, Josimar Moussirou-Mamboundou n’a pas lui aussi caché sa joie. « Le geste que monsieur le Ministre d’Etat vient de poser à l’endroit des frères et sœurs est simplement salutaire. Car, comme il l’a dit lui-même, il n y a pas que la politique dans la vie. C’est aussi bien de penser aux populations dans d’autres volets de la vie sociale. C’est pourquoi je ne peux que dire un grand merci à notre ainé pour son acte et surtout qu’il continue dans ce sens ».

Le ministre d’Etat a également saisi cette opportunité pour continuer de promouvoir la journée citoyenne dans la ville de Moabi comme initiée par les plus hautes autorités. C’est donc aux côtés de ses frères et sœurs que le natif de Moabi a procédé au désherbage de certains lieux publics.

En plus de ces différentes activités, Josué Mbadinga Mbadinga a volé au secours de l’église locale de l’Alliance chrétienne en apportant là-bas également une aide financière conséquente pour le projet de construction du logement du Révérend pasteur de ladite église, Joël Vanel Moukouama, qui lui, comme les autres, n’a pas manqué d’exprimer son soulagement.

« Je suis heureux du geste posé par monsieur le ministre d’Etat en faveur de notre église. Cette aide est vraiment la bienvenue pour moi. Elle me permettra de relancer rapidement les travaux du logement de l’église, lesquels avaient été suspendus pour faute de moyens. Je l’encourage donc vivement à continuer d’œuvrer dans ce sens », a-t-il martelé.
MOTS CLES :  Gabon 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués