SOCIéTé  |     FAITS DIVERS  |    

Installation du nouveau président de la Cour d’appel judiciaire d’Oyem

Par AGP - 09/11/2017

Le nouveau président de la Cour d’appel judiciaire d’Oyem (nord), Alain Rock Ndanga, a été installé dans ses fonctions lundi, au cours d’une cérémonie solennelle de rentrée judiciaire de l’année 2017-

 

Le nouveau président de la Cour d’appel judiciaire d’Oyem (nord), Alain Rock Ndanga, a été installé dans ses fonctions lundi, au cours d’une cérémonie solennelle de rentrée judiciaire de l’année 2017-2018.

C’est en présence du gouverneur de la province du Woleu-Ntem, Jean Gustave Meviane M’Obiang, d’une délégation du ministère de la Justice conduite par Bertin Metoma, de la notabilité, des responsables des forces de sécurités et de défenses, ainsi que les directeurs et chefs de services que le nouveau président de la Cour d’appel judiciaire d’Oyem a pris ses fonctions.

Présidant cette cérémonie d’installation, le président de chambre et doyen à ladite cour d’appel, M. Mickoto s’est réjouit de la nomination du nouveau président, avant de vanter les efforts de cette jeune Cour d’Appel depuis son implantation à Oyem.

‘’ Vous connaissez bien la maison, et avec vous, nous allons toujours faire du bon travail. L’ensemble du personnel de la cour d’appel d’Oyem compte sur vous car, vous seriez au centre des décisions ‘’, a-t-il précisé.

‘’Vous pourriez dormir la tête tranquille parce que l’ensemble des magistrats et greffiers des deux cours est derrière vous, ’’a indiqué le Procureur général de la Cour d’appel judiciaire d’Oyem, Eddy Minang.

Pour sa part, Alain Rock Ndanga a remercié les plus hautes autorités du Conseil supérieur de la magistrature et ceux qui de près ou de loin ont contribué à sa brillante nomination à ce poste. Il a aussi invité les différents services en charge de la sécurité à nettoyer la ville des bandits et des fauteurs de troubles à l’ordre public et surtout en milieu scolaire où la drogue et plusieurs produits prohibés font leur entrée fracassante.

‘’ Nous allons exercer notre tâche dans de bonne condition car, je sais que la cour d’Appel judiciaire d’Oyem est formée de magistrats qualifiés et de renom. A cet effet, nous devons rendre notre ville propre, comme vous le savez, notre position géographique sur les trois frontières pousse certains bandits de grand chemin à s’introduire sur notre territoire tout en emportant des produits interdits. À cet effet, les forces de sécurité et de défense doivent mettre en jeu leur savoir-faire’’, a-t-il précisé.

Signalons que le rapport général présenté par Mme l’inspecteur général des services judiciaires lors du dernier conseil supérieur de la magistrature du 7 septembre dernier, la cour d’Appel judiciaire d’Oyem a rendu 16 affaires criminelles.

 

MOTS CLES :  Gabon 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués