SOCIéTé  |     FAITS DIVERS  |    

Education : Le « Cri du Cœur » contre le harcèlement sexuel en milieu scolaire

Par Gabon Nouvelle Vision - 10/11/2017

Cette association a procédé au lancement de ses activités afin de combattre ce fléau de plus en plus fréquent dans les établissements scolaires.

 

Pour sensibiliser, dénoncer et agir contre le harcèlement en milieu scolaire au Gabon, l’association « Cri du Cœur » a procédé au lancement de ses activités à l’institut Immaculée Conception de Libreville, le 9 novembre 2017.

« Parce que le harcèlement n’est pas un jeu, parce que c’est quelque chose de très insidieux, qui fait souffrir plus d’un enfant dans les établissements scolaires, nous avons donné naissance à l’association Cri du Cœur qui se donne pour rôle, d’emmener les enfants à comprendre ce qu’est le harcèlement et à briser le silence, à rompre le rapport dominé-dominant », a déclaré Marie Florentine Ndembet, présidente de cette association.

En rappelant que l’adulte aussi bien que l’enfant peut être victime ou auteur de harcèlement, pour atteindre cet objectif, l’association compte faire le tour des établissements de Libreville, ses environs et ceux de l’intérieur du pays pour sensibiliser lors des forums, des conférences et autres animations. Il sera aussi question de détecter les cas de harcèlement et intervenir, avec l’aval des responsables des établissements.

« Nous avons dans notre conseil consultatif, des personnes bien outillées pour la prise en charge des élèves et des adultes harcelés. Parmi elles, des gynécologues, des psychologues, des psychiatres et même des juges. Car, le harcèlement peut avoir des conséquences très fâcheuses sur l’enfant qui se construit et sur l’adulte de demain. Un enfant harcelé est un enfant qui se replie sur lui-même, qui se sent rejeté, qui a des idées suicidaires, des insomnies, mais surtout qui souffre au plus profond de son être et qui a besoin des adultes pour l’aider à y faire face », a-t-elle poursuivi.

Elle a donc invité les parents d’élèves, les enseignants et tous les autres délégués éducatifs à plus de vigilance pour prévenir les dangers du harcèlement en milieu scolaire.

 

MOTS CLES :  Gabon 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués