SOCIéTé  |     FAITS DIVERS  |    

Le Gabon pose des colliers électroniques sur ses éléphants pour piéger les braconniers

Par Gabon Actu - 04/12/2017

Le projet est exécuté par l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN). Il est financé par l’Agence française de développement (AFD).

 

Le Gabon a récemment entamé un programme de pose des colliers sur les éléphants du parc national de l’Ivindo au nord du pays pour lutter contre le braconnage dont cette espèce intégralement protégée est devenue la cible à cause du trafic illicite est très rentable de l’ivoire.

Le projet est exécuté par l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN). Il est financé par l’Agence française de développement (AFD).

Le projet vise notamment à surveiller les pachydermes marqués, mais également, de pouvoir collecter un ensemble d’informations sur les attitudes et habitudes de ces derniers (parcours, rythme de déplacements, zones d’aliments…).

 


© Droits reservés

« En cas de cessation de mouvements de l’animal, une alerte est donnée au centre des opérations de l’ANPN », indique un communiqué de l’ANPN.

Le Gabon regroupe une importante population d’éléphants de forêt. La plus importante en Afrique, selon plusieurs spécialistes. Ces éléphants sont cependant victimes d’un grand braconnage à cause de leur ivoire. Les saisies des pointes d’ivoires auprès des pratiquants illégaux sont très fréquentes.
MOTS CLES :  Gabon 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués