NATIONALE  |     AFRIQUE  |     INTERNATIONAL  |    

Elections législatives organisées en 2018

Par AGP - 03/01/2018

Ali Bongo Ondimba a indiqué que les élections législatives, pour le renouvellement des députés à l’Assemblée nationale, seront organisées en 2018

 

Dans son traditionnel discours à la Nation des vœux de nouvel an prononcé le 31 décembre à Libreville, le président de la République, Ali Bongo Ondimba a indiqué que les élections législatives, pour le renouvellement des députés à l’Assemblée nationale, seront organisées en 2018.

« 2018 sera une année capitale. En effet, des élections législatives seront organisées », a-t-il dit. Sans omettre de rappeler l’importance et les différents enjeux de la tenue desdites élections pour la Nation.

« Elles seront décisives à plusieurs égards. D’abord, pour permettre de dégager une majorité claire au sein de l’Assemblée nationale. Ensuite, ai-je besoin de vous le rappeler, parce que notre pays est une démocratie. Or, en démocratie, la compétition a lieu, non dans les rues, mais dans les urnes dont il faut toujours respecter le verdict. C’est fondamental. Ensuite, c’est à travers les députés que les citoyens sont représentés. Cette architecture, c’est celle de notre démocratie. Il faut donc la respecter et non tenter, à tout propos, de la déstabiliser », a-t-il affirmé.

Fort de cette logique, Ali Bongo Ondimba a invité les populations en âge de voter de le faire en toute liberté dans le souci de la préservation de la démocratie de l’unité nationale.

« En 2018, je vous invite donc à vous exprimer. A vous exprimer, comme dans toute démocratie digne de ce nom, avec un bulletin de vote, quel qu’il soit. Un geste simple, normal, qui signifie beaucoup pour notre pays : celui de sa vitalité démocratique et de sa cohésion politique pleinement retrouvée », a-t-il lancé.

Il faut rappeler que cette annonce du président gabonais vient couper court, voire tordre le coup aux rumeurs alimentées dans l’opinion faisant état d’un énième report des élections législatives.

Conformément à la loi, ces élections devaient se tenir en décembre 2016, période qui marquait la fin du mandat de la législature actuelle. Elles ont été reportées à deux reprises d’une part pour cause d’impréparation et de l’absence des inscriptions budgétaires, d’autre part, du fait de la tenue du dialogue politique d’Angondjé de mars à mai 2017 qui a réuni plus de 1000 mouvements et associations de la société civile et les acteurs politiques issus des 52 formations politiques sur les 56 que compte le Gabon.

 

MOTS CLES :  Gabon   Elections Législatives 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués