NATIONALE  |     AFRIQUE  |     INTERNATIONAL  |    

Guy Nzouba Ndama annonce que son parti ira aux élections législatives de 2018

Par Gabon Actu - 11/01/2018

Le président du parti « Les Démocrates », Guy Nzouba Ndama a annoncé mercredi dans une conférence de presse à Libreville que son parti ira aux élections législatives prévues en 2018

 

Le président du parti « Les Démocrates », Guy Nzouba Ndama a annoncé mercredi dans une conférence de presse à Libreville que son parti ira aux élections législatives prévues en 2018 et demande à la Cour constitutionnelle de ne pas accorder un troisième report de ce scrutin.

« On ne créé par un parti pour animer des conférences de presse ou faire des discours. On créé un parti pour prendre le pouvoir… et les élections sont la meilleure façon de prendre le pouvoir … les coups d’Etat sont actuellement révolus », a notamment dit Guy Nzouba Ndama.

« Ce n’est pas d’aujourd’hui notre décision. Elle date de notre naissance », a dit l’homme qui a dirigé l’Assemblée nationale du Gabon durant 19 ans sous Omar Bongo Ondimba et Ali Bongo Ondimba.

« Le moment venu nous présenteront la liste de nos candidats », a indiqué M. Nzouba Ndama qui avait renoncé à sa candidature à l’élection présidentielle d’août 2018 pour soutenir Jean Ping.

 


© Droits reservés
« Tout en demeurant dans la Coalition, « Les Démocrates » en tant que parti politique voudraient néanmoins garder leur identité synonyme d’une certaine liberté de penser et d’expression », a-t-il expliqué.

Le président des Démocrates a réaffirmé l’appartenance de son parti au sein de la Coalition pour la nouvelle République créée par Jean Ping.

Nzouba Ndama a demandé au peuple gabonais d’envoyer une nouvelle majorité à l’Assemblée nationale.

« Nous faisons un travail de terrain même si nous ne le médiatisons pas », a-t-il en soutenant que sa stratégie est d’éviter que les chefs de ses structures de base soient rapidement soudoyés par les tenants du pouvoir.

« Il nous faut sauver encore ce qui peut l’être et éviter de sacrifier notre pays en s’enfermant dans une sorte de consensus de la radicalité qui compromettrait également notre propre possibilité de réussir ; si nous parvenions à l’alternance », a conseillé Guy Nzouba Ndama.
MOTS CLES :  Gabon 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués