ECONOMIE  |     BUSINESS  |    

Axa Gabon : Soupçons de fraude et de corruption à la direction commerciale

Par directinfosgabon.com - 19/06/2018

Selon une source proche du dossier, l’entreprise serait empêtrée dans une série de fraude et de corruption organisée par certain agents

 

L’affaire Axa Gabon n’a certainement pas fini de livrer tous ses secrets. Selon une source proche du dossier, l’entreprise serait empêtrée dans une série de fraude et de corruption organisée par certain agents de la direction commerciale.

Pourtant longtemps, le Groupe Axa s’est attaché à respecter et à promouvoir une déontologie professionnelle solide. Mais ce principe serait battu en brèche par sa filiale Axa Gabon à travers la direction commerciale, dénoncent plusieurs salariés.

 


© Money Marketing
« En janvier 2016, l’Espace conseil siège du centre-ville a commis un délit condamnable par la loi. En effet, le responsable de l’époque a pratiqué une réduction commerciale inappropriée en vue d’obtenir le contrat d’une agence de l’Etat dont la demande de cotation avait été présentée par le mandataire de l’agence Avoram pour une flotte de 18 véhicules. Plus grave, la procédure des cotations des mandataires et chargés de clientèles à Axa Gabon est du ressort de la direction technique et non de la direction commerciale », indique un haut cadre de l’assureur.

Aussi, en octobre 2015, la responsable de l’agence d’Avorbam aurait perçu une commission d’un montant de près de 3 millions par chèque BICIG en gestion par Axa France et placé au sein de son agence sans commission.

De plus en 2018, elle aurait commise, souligne notre source, une fraude en faisant un encaissement après sinistre. Dans un enregistrement téléphonique, elle raconterait l’affaire à son collègue.

Ces agissements non conformes au Code de Déontologie du Groupe Axa se ferait, affirme notre source, avec l’approbation de la directrice commerciale.

En mars 2018, la direction Afrique aurait même reçu un mail accompagné de preuves dénonçant ces mauvaises pratiques et serait restée muette jusqu’à ce jour.

« Le directeur général par intérim qui prémédite de mettre fin au contrat à durée déterminée des jeunes recrus et de licencier certains employés en CDI d’après les propos qu’il a tenus à un délégué du personnel proche de lui, n’a d’abord qu’à commencer à sanctionner les collaborateurs indélicats et non de les promouvoir », s’est insurgé un employé d’Axa.

 

MOTS CLES :  Axa Gabon   Corruption 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués