ECONOMIE  |     BUSINESS  |    

Le Gabon a affiché un solde budgétaire de 247,7 milliards FCFA au 3e trimestre 2017

Par lenouveaugabon.com - 12/07/2018

Selon le ministère du Budget, cet excédent budgétaire s’explique au niveau des recettes, par la bonne performance des activités du secteur primaire au cours des neuf premiers mois

 

Le Rapport d'exécution budgétaire du troisième trimestre 2017 vient d’être rendu public. Dans les détails, il indique un solde budgétaire d’exécution de 247,7 milliards FCFA, au 30 septembre 2017, soit un niveau supérieur par rapport au solde d’exécution à la même période de l’année précédente (-177,4 milliards FCFA).

Selon le ministère du Budget, cet excédent budgétaire s’explique au niveau des recettes, par la bonne performance des activités du secteur primaire au cours des neuf premiers mois de l’année dernière. Tandis que de façon générale, les dépenses de l’Etat ont été contenues, dans l’attente de la mise en place de la Loi de finances rectificative (LFR) 2017, intervenue dans le cadre du Programme de relance économique (PRE) conclu avec le Fonds monétaire international (FMI).

 


© Droits reservés
Au cours de cette période, les dépenses du budget général ont atteint 945,8 milliards FCFA, soit un taux d’exécution de 51% par rapport à la LFR. Selon le ministère du Budget, ce niveau de dépenses est supérieur à celui observé sur la même période en 2016, qui était de 886,5 milliards FCFA. Le ministère indique par ailleurs que cette performance intègre également les règlements des instances des exercices antérieurs, pour 24,3 milliards FCFA.

A propos des recettes, le document indique qu’elles s’établissent à 1 193,5 milliards FCFA, soit un taux d’exécution de 70%. Un taux largement supérieur à celui de l’année antérieure, à la même période, qui était de 54%. Le ministère indique que ce résultat s’explique essentiellement par le relèvement des cours internationaux des matières premières, notamment le pétrole, dont les prix enregistrent une hausse de 42% par rapport à 2016. Ceci, malgré la baisse continue de la production.

Quant aux comptes spéciaux, le solde global reste négatif (-24,8 milliards FCFA), bien que l’encaissement des recettes soit resté quasiment en ligne avec les prévisions sous-jacentes à la LFR. Cependant, les dépenses demeurent élevées en raison principalement, d’une sous-évaluation des prévisions des recettes des comptes d’affectation spéciale (CAS) à savoir : les pensions et la promotion du sport.

 

MOTS CLES :  Budget   Gabon   Fmi   Dépences   Recettes 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués