CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

Maroc: 12 films en compétition au Festival de Salé

Par APS - 19/09/2011

«Un homme qui crie» du tchadien Mahamat Saleh Haroun sera proposé dans le cadre d’un panorama des cinémas d’Afrique au sud du Sahara

 

La 5e édition du Festival international du film de femmes de Salé, prévue du 19 au 24 septembre, proposera 12 films en compétition officielle et aura comme pays invité d’honneur le Burkina Faso, annonce un communiqué de l’Association Bouregreg, organisatrice de la manifestation. ‘’La source des femmes’’ du réalisateur et scénariste franco-roumain Radu Mihaileanu sera projeté en ouverture de l’édition 2011, tandis qu’à la clôture les festivaliers verront le film ayant obtenu le Grand prix du festival. Les 12 longs métrages en compétition pour le Grand Prix du festival viennent du Burkina Faso, de Slovénie, du Vietnam, des Etats-Unis, d’Australie, d’Egypte, d’Italie, de France, de Suisse, d’Allemagne, d’Autriche et du Maroc.

 


© journaldutchad.com
Au festival des Ecrans noirs de Yaoundé
Le programme prévoit une fenêtre sur le long métrage marocain (4 films) et une autre sur le court métrage de réalisatrices marocaines (5 films), des projections spéciales (‘’Zelal’’, documentaire de Marianne Khoury et Mustapha Masnaoui, le court métrage ‘’Plastique’’ du Marocain Abdelkbir Regagna), une ‘’Leçon de cinéma’’ par Louise Portal, des ateliers d’écriture de scénario encadrés par des professionnels d’Afrique et de France. Il est aussi prévu des hommages à Halime Gümer, fondatrice du Festival du film de femmes d’Ankara (Turquie), à la chef décoratrice et artiste plasticienne marocaine Fatima Alaoui Bel Hassan, à l’actrice ivoirienne Naki Sy Savané et au comédien égyptienne Houssein Fahmi. Un forum sur un thème en relation avec le cinéma d’Afrique sub-saharienne et la femme, la présentation de l’ouvrage de Rita El Khayat, ‘’La femme artiste dans le monde arabe’’, et le lancement de la revue Ciné-Mag sont annoncés au programme.

Les films en compétition officielle sont: ‘’Notre étrangère’’ de Sarah Bouyain (Burkina Faso), ‘’Slovenian girl’’ de Damjan Kozole (Slovénie), ‘’Vertiges’’ de Bui Thac Chuyen (Vietnam), ‘’Winter’s bone’’ de Debra Granik (Etats-Unis), ‘’Lou’’ de Belinda Chayko (Australie). Y figurent également ‘’Six, sept, huit’’ de Mohamed Diab (Egypte), ‘’Corpo Celeste’’ d’Alice Rohrwacher (Italie), ‘’17 Filles’’ de Delphine Coulin et Muriel Coulin (France), ‘’La petite chambre’’ de Stéphanie Chuat et Véronique Raymond (Suisse), ‘’L’étrangère’’ de Féo aldag (Allemagne), ‘’Lourdes’’ de Jessica Hausner (Autriche) et ‘’Agadir Bombay’’ de Myriam Bakir (Maroc). Cinq longs métrages de réalisateurs burkinabè seront proposés aux festivaliers : ‘’Delwende’’ (Pierre Yameogo), ‘’La nuit de la vérité’’ (Fanta Régina Nacro), ‘’Sia, le rêve du python’’ (Dani Kouyaté), ‘’Sous la clarté de la lune’’ (Appoline Traoré), ‘’Yaaba’’ (Idrissa Ouedraogo).

 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués