ECONOMIE  |     BUSINESS  |    

Minerai : L’orpaillage suspendu au Gabon

Par gabonactu.com - 20/09/2018

Le gouvernement annonce qu’il prendra toutes les dispositions possibles pour l’application de cette mesure.

 

Le ministre gabonais des Mines, Christian Magnagna a annoncé mercredi la suspension de toutes les activités d’orpaillage, de recherche et de production d’or sur l’ensemble du territoire gabonais.

« Le gouvernement décide de la suspension temporaire, et ce jusqu’à nouvel ordre, de toutes les activités d’orpaillage de recherche et de production d’or sur l’ensemble du territoire national », a annoncé Christian Magnagna.

 

Le ministre explique la prise de cette décision radicale suite aux informations recueillies ces derniers mois par les services compétents de son ministère, celui de l’environnement, ainsi que les forces de défense et de sécurité gabonaises.
Les autorités gabonaises ont constaté un développement inquiétant des sites d’exploitation sauvage et illicite d’or dans plusieurs localités de l’intérieur du pays. Ces activités illégales feraient courir « les risques graves de dégradation de l’environnement et de troubles à l’ordre public dans les zones géographiques concernées », affirme le gouvernement dans son communiqué.

« Tout contrevenant à la présente décision s’exposera à des sanctions conformément aux dispositions législatives et réglementaires en vigueur dans notre pays », a-t-il menacé.

Libreville annonce qu’il mettra à contribution son armée, les gouverneurs de province, les préfets et les sous-préfets sur l’ensemble du territoire national pour une application stricte de cette décision.

« Des missions de contrôle et d’audit de tous les sites d’orpaillage, de tous les permis de recherche et d’exploitation, ainsi que de toutes les autorisations portant sur les activités aurifères, seront organisées dans les prochains jours », a averti le gouvernement.

« Au terme desdites missions, les opérateurs seront classés selon des critères de conformité légale, en vue de permettre, d’une part, le renforcement de la protection des opérateurs respectueux des dispositions légales et, d’autre part, l’application des sanctions prévues par les dispositions législatives et règlementaires en vigueur dans notre pays contre les opérateurs reconnus coupables d’actes illicites », a-t-il prévenu.

Le Gabon dispose de nombreux sites de production d’or. Les réserves du pays ne sont pas encore intégralement évaluées. Il n’existe pas une véritable filière de production d’or dans le pays.

En juillet dernier, le ministre Magnagna a indiqué lors d’un atelier national sur l’or que son pays produit environ une tonne d’or par an. Largement en deçà de la réalité puisqu’environ 4 tonnes d’or sortent illégalement du pays chaque année, selon le ministre.

 

MOTS CLES :  Gabon   Orpaillage   Christian Magnagna 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués