ECONOMIE  |     BUSINESS  |    

IDH 2018: le Gabon stagne au 7ème rang africain

Par gabonmediatime.com - 20/09/2018

C’est fort de son indice de 0,7 sur 1 que le Gabon réussit à se maintenir au 7ème rang continental, devant des pays comme l’Afrique du Sud, l’Egypte et le Maroc

 

Le programme des Nations unies pour le développement (PNUD) a procédé le 14 Septembre dernier à une nouvelle mise à jour de son classement mondial, par indice de développement humain (IDH). Dans sa parution du mercredi 19 Septembre 2018, le quotidien L’Union revient sur le maintien de la position du Gabon dans ce classement.

Le classement de l’IDH évalue le niveau de développement humain des pays, il est déterminé sur la base du niveau d’éducation de la population, de l’espérance de vie à la naissance et du revenu par habitant. Si le Gabon maintient toutefois sa place au niveau africain, il perd tout de même un rang au niveau mondial, de 109eme au précédent classement, il est aujourd’hui 110eme mondial.

 

C’est fort de son indice de 0,7 sur 1 que le Gabon réussit à se maintenir au 7ème rang continental, devant des pays comme l’Afrique du Sud, l’Egypte et le Maroc, respectivement 8ème, 9ème et 10ème au niveau continental.
En ce qui concerne le volet éducation, l’organisme des Nations Unies s’appuie sur le nombre d’années d’éducation dont bénéficie un adulte de 25 ans. A ce sujet, la moyenne mondiale est de 7 ans, tandis que celle gabonaise est d’un peu plus de 12 ans.
Les grèves à répétition du système éducatif gabonais et le niveau de redoublement des apprenants tendent à influencer assez négativement le classement 2018. Avec un écart de 5 ans, les réformes engagées à ce niveau au plan national tardent à redorer l’image du système éducatif gabonais.
L’espérance de vie à la naissance quant à elle, estimée à 66 ans influence positivement le nouveau classement mis à jour, elle se positionne au 2ème rang au niveau continental, une belle avancée quand on sait les difficiles conditions de vie de la population gabonaise et les nombreux maux et comportements qui minent le système de la santé de notre pays.
Le dernier facteur qui impacte le classement par l’IDH est le Revenu National Brut (RNB) par habitant. Au Gabon, loin de la réalité il est de 16.430 dollars par habitant.
Le maintien du Gabon dans la catégorie des pays en « développement humain élevé » tout en perdant une place au niveau mondial, reste théoriquement et à l’appréciation des chiffres une place honorable. Notons qu’aucun pays africain n’est classé dans la catégorie des pays en « développement humain très élevé ».

 

MOTS CLES :  Idh   Pnud   Gabon 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués