SUCCESS STORIES   |     DIASPORA   |     JEUNES TALENTS  |    

Can 2013: Siphiwe Tshabalala, l’insaisissable sud-africain

Par Emile Zola Ndé Tchoussi - 08/01/2013

En l’absence de certains ténors, les espoirs des Bafana Bafana reposeront sur son virevoltant ailier gauche

 

Il est entré dans l’histoire en marquant le premier but de la Coupe du monde 2010. Cinquante-cinq minutes, c'est le temps qu'il avait fallu à Siphiwe Tshabalala pour entrer dans la légende. Alors que l'Afrique du Sud et le Mexique étaient toujours à égalité dans le match d'ouverture de la Coupe du Monde 2010, l'ailier des Bafana Bafana s'était échappé côté gauche, avant de tromper le portier mexicain d'une frappe millimétrée. Longtemps, les spectateurs du stade Soccer City et les supporters sud-africains ont célébré ce but splendide, le premier du tournoi. Quelques mois plus tard, cette réalisation exceptionnelle a valu à son auteur d'assister au Gala FIFA Ballon d'Or en tant que nominé pour le Prix Puskas, qui récompense le plus beau but de l'année. Un an plus tard, Tshabalala surfe toujours sur la vague du succès. Toutefois, il n'est pas du genre à se reposer sur ses lauriers.Ma vie a beaucoup changé grâce à ce but. Les gens me respectent, car ils savent que j'ai participé à la Coupe du Monde. J'ai vraiment vécu une année fantastique. C'est une expérience inoubliable, explique Tshabalala

 


© maracanafoot.com
Siphiwe Tsabalala, milieu de terrain des Bafana Bafana
Considéré comme un des tauliers de l'équipe, Tshabalala prend très à cœur ses nouvelles responsabilités. Son dynamisme et son influence sur le jeu offensif pourraient faire toute la différence, au moment du décompte final. En effet, l'Afrique du Sud aura besoin de toutes ses forces vives si elle veut redorer son blason au niveau continental. Sacrée championne d'Afrique sur ses terres en 1996, l'équipe nationale a atteint les demi-finales lors des deux éditions suivantes, avant de disparaître brutalement de la liste des favoris.

Pour cette édition de la grande fête du football africain que son pays s’apprête à vivre, Siphiwe Tsabalala reconnait que la tâche ne sera pas facile pour l’Afrique du Sud: La compétition ne va pas être facile et le challenge sera de taille. Mais en tant que professionnels, nous savons à quoi nous attendre. Le joueur sud-africain pense que son pays, évoluant devant son public, devrait faire une bonne compétition: Le fait de jouer à domicile est un honneur et devrait être une grande motivation pour nous…Nous devons faire de bons résultats pour honorer notre pays et notre maillot national… Tshabalala nourrit également d'autres ambitions: passer la barre des 100 sélections et tenter un jour sa chance à l'étranger. Cela fait effectivement partie de mes projets, confirme-t-il. Dans la foulée, on imagine qu'il ne refuserait pas d'inscrire le premier but de la prochaine Can, face au Cap-Vert, le 19 janvier 2013. Puis, l’Afrique du Sud, logée dans le groupe A basé à Durban, va en découdre avec l’Angola et le Maroc.

 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

13e édition du Festival Gabao à Libreville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUGABON.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués